Chronique culture : Djam, un film comme une ode à la liberté

La chronique culture de ce samedi 5 août est présentée par Nathalie Hayter. Au programme une pièce de théâtre déjantée, et un film entre la Grèce et la Turquie.

Le coup de coeur de la rédaction est une pièce de théâtre : Oh my god ! "C'est la pièce qu'il ne faut pas rater cet été à Paris. C'est un objet théâtral pas franchement identifié. Tout commence par un spectacle de marionnettes dans une paroisse bien tranquille, un gentil curé, une mère de famille irréprochable et trois enfants ... Mais peu à peu tout dérape, je vous préviens, il y a du sang et du sexe", sourit Nathalie Hayter.

Réalisateur, compositeur et chorégraphe

La journaliste a rencontré un réalisateur haut en couleur, Tony Gatlif. "Le chantre de la culture gitane nous présente son nouveau film : Djam. Un beau voyage entre la Grèce et la Turquie. Il est à la fois réalisateur, compositeur et chorégraphe et ses films sont à son image. Dans Djam, on chante, on danse et surtout on est libre, c'est la devise de Tony Gatlif", continue Nathalie Hayter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne