"Charlie Hebdo" : la veuve de Georges Wolinski veille sur le souvenir de l'artiste

FRANCE 3

Maryse Wolinski garde vivace l'héritage de l'humoriste fauché par les frères Kouachi le 7 janvier 2015.

Des petits mots tendres, des photos, et les lunettes du dessinateur. Il est partout. Dans l'appartement de sa femme, c'est comme si Georges Wolinski venait de sortir. Pour Maryse Wolinski, le temps s'est arrêté il y a quatre ans, le 7 janvier 2015, le jour où les frères Kouachi ont tué son mari dans les locaux de Charlie Hebdo. "J'étais traversée par une espèce de foudre, dans tout mon corps. Et je me souviens, je me suis dit : 'Tu n'auras plus la même vie'", se rappelle-t-elle.

"Georges m'a appris à rire"

Maryse et Georges Wolinski, c'était quarante-sept ans d'amour et de complicité. "Georges m'a appris à rire. J'ai appris la vie avec lui. Vraiment", explique la veuve du dessinateur. Pour faire vivre la mémoire de Wolinski, Maryse a exhumé des dessins méconnus. C'est devenu un livre sur les falaises. Une obsession de Wolinski, fasciné par la chute et par le vide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne