Charles Aznavour : un hommage à l'unisson

France 2

La mort de Charles Aznavour suscite une immense émotion en France. Des personnalités ont rendu hommage à celui qui faisait figure de patriarche et de monument de la chanson française.

À l'Assemblée nationale, l'ouverture de session est consacrée à Charles Aznavour lundi 1er octobre. Concert de louanges des politiques tous bords confondus. Nicolas Sarkozy salue le départ du "grand Charles", "un génie absolu", ou encore "un poète de la chanson française". Joint par téléphone, François Hollande rend hommage à l'artiste éternel, celui "qui savait d'où il venait." De lui, Laurent Wauquiez dit : "Il restera pour nous tous formi, formi, formidable".  Pour Marine Le Pen enfin, tous les Français sont en deuil de son talent.

"Le vrai boss vient de nous quitter"

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, rend hommage à toutes les facettes du personnage : "C'était en quelque sorte un écrivain, c'était un acteur, c'était un chanteur, cette voix qu'on perd, mais qu'on va garder dans la tête et dans le cœur". À gauche, Benoît Hamon ajoute : "Sa voix demeure celle qui nous enveloppe ou nous entraîne". Le monde culturel perd un de ses plus vibrants interprètes, comme le souligne Benjamin Biolay : "Le vai boss vient de nous quitter". Enfin, pour Hugues Aufray, "le sang arménien qui était dans sa voix, la souffrance de ce peuple, il l'a portée comme personne".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne