Barbie a 60 ans : elle a été "féministe parce qu'on a proposé en 1959 une poupée qui n'est pas mariée, qui n'a pas d'enfants"

Illustration d\'une poupée Barbie.
Illustration d'une poupée Barbie. (DIEZ, CHERIE / MAXPPP)

La célèbre poupée a été imaginée en 1959 par l'Américaine Ruth Handler. Anne Monier, conservatrice de l’exposition Barbie au musée des Arts décoratifs en 2016, a réagi sur franceinfo à cet anniversaire symbolique. 

"Je pense que Barbie a été féministe parce qu'on a proposé en 1959 une poupée qui n'est pas mariée, qui n'a pas d'enfants. C'est la voiture de Barbie, c'est l'avion de Barbie, tout appartient à Barbie et finalement Ken est un accessoire dans l'univers de Barbie", a expliqué samedi 9 mars sur franceinfo Anne Monier, conservatrice de l’exposition Barbie au musée des Arts décoratifs. Une exposition qui s’est déroulée du 10 mars au 18 septembre 2016 à Paris.

La poupée Barbie fête ses 60 ans cette année. Il s'en vend 58 millions d'exemplaires par an. Elle a été créée en 1959 par l'Américaine Ruth Handler qui passait ses vacances en Suisse avec ses filles qui tombent sur Lili, une poupée blonde allemande. Ruth Handler est la cofondatrice de la société Mattel. L'une de ses filles s'appelle Barbara et quelques temps plus tard Barbie est née.

franceinfo : Si aujourd'hui Barbie est critiquée et moquée, lors de sa création à l'aube des années 60 elle avait quelque chose de novateur ?

Anne Monier : Lorsque Ruth Handler [créatrice de Barbie] rencontre Lili, cette fameuse poupée allemande dans la vitrine de ce magasin suisse [qui lui a inspiré la poupée Barbie], elle a déjà envie de proposer aux petites filles une poupée en trois dimensions. Elle a beaucoup regardé sa fille Barbara jouer avec des poupées en papier découpé sur lesquelles on colle des robes en papier et elle veut proposer la même chose en 3D pour pouvoir leur permettre de se projeter dans leur vie de femme active, de femme qui travaille et pas uniquement dans leur vie de mère. Finalement chez Mattel personne ne veut la suivre parce que cette poupée avec des seins ça inquiète beaucoup les cadres dirigeants masculins de la société qu'elle a pourtant cofondée et elle revient avec Lili en disant qu'elle voudrait que ce soit un jouet.

Comment expliquer la silhouette de la poupée Barbie ?

Cette silhouette, c'est l'impératif de coller à l'époque à laquelle Barbie est née à la fin des années 50, où on est encore dans l'imaginaire des pinups avec des tailles très fines, des seins très coniques vraiment en avant. Il y a aussi l'impératif du jouet. Si Barbie a un aussi long cou c'est aussi pour lui passer des vêtements, cette taille très fine ça permet de l'attraper, de bien la manier. On a vraiment cette image de l'enfant qui agrippe la taille de Barbie. Barbie travaille très vite, dès le début des années 60 elle a des métiers, infirmière, hôtesse de l'air, c'est bien stéréotypé mais en 1965 elle est quand même astronaute, elle est la première à marcher sur la lune, en 1970, elle est chirurgienne, ensuite elle va être championne olympique de descente. Mais ce que Barbie représente surtout, c'est la société de consommation des Trente glorieuses, l'économie triomphante où on peut se permettre toute cette société de loisirs et de consommation. Barbie, je l'imagine centenaire, mais j'aimerais qu'elle aille plus loin dans sa prise de conscience écologique, parce que Barbie c'est aussi l'utilisation du plastique. Aujourd'hui c'est un petit peu gênant.

La révolution féministe et sexuelle des années 70, est-ce que ça lui échappe ?

Cela ne lui échappe pas tant que ça, même si c'est très peu marqué. Elle change de look. Elle a un look vraiment hippie. Dans les années 60, toute la garde-robe de Barbie est axée sur ses activités sociales, la robe pour aller prendre le thé, la robe pour aller à un vernissage, etc. Mais je pense que Barbie a été féministe parce qu'on a proposé en 1959 une poupée qui n'est pas mariée, qui n'a pas d'enfants. C'est la voiture de Barbie, c'est l'avion de Barbie, tout appartient à Barbie et finalement Ken est un accessoire dans l'univers de Barbie. Il n'est pas du tout une figure masculine dominante, il est là parce que Barbie a besoin d'un compagnon pour aller au bal. Je pense que Barbie a été féministe et aujourd'hui Mattel essaie de retrouver ses racines, on le voit avec les carrières, avec une Barbie game designer. Elle a quatre silhouettes disponibles, des Barbies plus rondes, plus grandes qui se vendent. J'ai vu des tests que Mattel réalisait avec les enfants et ils se ruaient sur la Barbie plus ronde aux cheveux bleus.

Vous êtes à nouveau en ligne