Banksy : sa toile s'autodétruit en pleine vente aux enchères

FRANCE 2

La toile de Banksy, vendue aux enchères samedi 6 octobre à Londres (Royaume-Uni) chez Sotheby's, s'est autodétruite sous les yeux du public après avoir été adjugée à plus d'un million d'euros.

Alors que le marteau clôture la vente de la toile de Banksy chez Sotheby's à Londres (Royaume-Uni), celle-ci glisse de son cadre et s'autodétruit, coupée en fines lamelles par une déchiqueteuse. Deux employés de la maison de vente aux enchères tentent d'intervenir, mais c'est trop tard. Le tableau original est une peinture acrylique, représentant La fille au ballon, l'une des oeuvres les plus célèbres de l'artiste anonyme.

"Un coup de génie"

Banksy a réagi avec ironie sur les réseaux sociaux en postant "Going, going, gone...", c'est-à-dire, adjugé vendu. La maison de vente aux enchères assure pour sa part ne pas avoir été avertie du coup monté. Elle s'est fendue d'un communiqué : "On dirait qu'on vient de se faire 'bankser'". L'artiste n'a jamais dévoilé sa véritable identité et c'est aussi à cela que tient sa renommée. Pour John Brandler, collectionneur et spécialiste des oeuvres de Banksy, il a voulu faire passer un message au monde de l'art : "Il a voulu montrer qu'une oeuvre d'art qui vaut plus d'1 million d'euros peut ne plus rien valoir en un clin d'oeil. C'est un coup de génie, car avec une telle mise en scène la demande et l'intérêt pour ses peintures vont s'accroître".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne