Banksy : après l'autodestruction de sa toile, le chef-d'oeuvre aurait pris de la valeur

FRANCE 2

L'autodestruction de la toile de Banksy samedi 6 octobre aurait permis à la toile de doubler de valeur. Explications.

Après l'autodestruction d'une oeuvre de Banksy samedi 6 octobre, en pleine vente aux enchères, les questions ne manquent pas. "Est-ce que ce n'est pas Banksy lui-même qui aurait acheté cette toile-là ? Il y a plusieurs indices qui vont dans ce sens. D'abord, la maison de vente aux enchères qui est sans doute complice et qui n'a pas souhaité répondre aux nombreuses demandes d'interview aujourd'hui", note le journaliste Arnaud Comte, en direct de Londres (Royaume-Uni).

Un coup de maître marketing

"Elle n'a pas souhaité non plus divulguer le nom de l'acheteur. Et puis les témoins qui étaient présents à l'intérieur de cette salle disent avoir vu un homme, un peu étrange, quitter subitement la salle avec un chapeau sur la tête et une télécommande entre les mains. C'était sans doute Banksy lui-même, qui venait d'activer son mécanisme qui a donc broyé sa toile", poursuit le journaliste de France 2, avant de conclure : "Rassurez-vous, cette toile n'a pas perdu de sa valeur. Au contraire, c'est un coup de maître marketing puisque selon les spécialistes, la toile aurait doublé de valeur au minimum." Elle vaudrait donc au moins deux millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne