Art : les robots remplaceront-ils les artistes ?

FRANCE 2

Au Grand Palais, à Paris, une exposition interroge le visiteur et le monde de l'art : un robot est-il un artiste comme les autres ? Ils sont capables de dessiner, peindre, recopier, mais aussi inventer. Et créer ? Pour autant, peut-on parler d'œuvre d'art ?

Cela se passe au Japon, dans un couloir du métro. Sous l'œil étonné des passants, un robot dessine une fresque, du "street art". Mais de l'art sans artiste, juste des machines pilotées par une intelligence numérique. L'intelligence artificielle au service de l'art, ce n'est plus de la science-fiction, mais bien une nouvelle tendance.

De l'imitation au surpassement de la création humaine

À Amsterdam, aux Pays-Bas, des chercheurs dévoilent un tableau inconnu de Rembrandt, qui n'est pas de Rembrandt. 350 ans après la mort de l'un des plus grands peintres de l'histoire de la peinture, une équipe de chercheurs a créé de toutes pièces une œuvre posthume grâce à des données numériques. Trait par trait, ils ont mesuré, étalonné et comparé les différents tableaux de Rembrandt. Et ces chercheurs ont même reproduit la texture du tableau. Grâce à cette imprimante 3D, l'impression se fait couche par couche. Cela imite même les minuscules crêtes de matière, comme déposées par un pinceau virtuel.

À Paris, dans cette exposition, tout ce qui nous entoure a été réalisé par des robots. Des machines de plus en plus intelligentes, capables de réaliser de nouvelles formes virtuelles. Les artistes eux-mêmes n'auraient pas pu les imaginer tout seuls. Alors tout ça, est-ce l'art ? Aujourd'hui, l'intelligence artificielle bouleverse la création. Ces robots qui génèrent des images eux-mêmes sont-ils de vrais artistes ? Toutes ces œuvres fabriquées par ordinateurs valent aujourd'hui parfois des centaines de milliers d'euros. Un travail artistique très recherché par les collectionneurs et les galeries.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne