Aretha Franklin : la reine de la soul s'en est allée

France 3

Décédée à l'âge de 76 ans des suites d'un cancer, la chanteuse américaine a marqué l'histoire de la musique et a également mené un combat pour l'égalité dans son pays.

Lors de l'une de ses dernières apparitions sur scène, en avril 2017 à New York, Aretha Franklin avait livré une prestation enthousiasmante malgré la fatigue liée à son combat contre le cancer dont elle souffrait depuis près de dix ans. Une maladie qui a fini par venir à bout de l'énergie, qui semblait pourtant inépuisable, de la chanteuse. Sa voix aura bouleversé tous ceux qui auront eu la chance de l'entendre. Fille d'un pasteur militant pour les droits civiques, elle s'est fait la voix dès l'âge de 9 ans au sein de la chorale de sa paroisse. "J'y ai fait mes classes, c'est là d'où je viens", répétait-elle encore quelques décennies plus tard.

Musique et égalité

Elle s'impose à la fin des années 60 avec un tube planétaire, Respect, avant d'enchaîner les succès au long d'une carrière éblouissante où elle a utilisé son talent pour mener un combat sans relâche pour la justice et l'égalité au sein de la société américaine. Son dernier album, en 2014, était un hommage aux divas de la soul. De toutes, elle était vraiment la reine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne