Alpes-Maritimes : l’appel aux "Marie" a permis de récolter 36 000 euros pour rénover l’église du village de Marie

Le maire de Marie, dans les Alpes-Maritimes, avait lancé un appel aux dons en juin pour la rénovation de l\'église du village.
Le maire de Marie, dans les Alpes-Maritimes, avait lancé un appel aux dons en juin pour la rénovation de l'église du village. (JEAN-BAPTISTE MARIE/RADIO FRANCE)

Le maire avait demandé à toutes les personnes s'appelant Marie de donner un euro pour financer la rénovation de l'édifice.

36 000 euros ont été récoltés grâce aux dons de 800 personnes appelées à sauver l’église d’une petite commune de 112 habitants, Marie, dans les Alpes-Maritimes, rapporte France Bleu Azur mercredi 29 août. En juin dernier, le maire, Gérard Steppel, avait lancé un appel aux dons. Toutes les "Marie" de France étaient appelées à donner un euro pour financer la rénovation de l’église Saint-Pons.

"Habituellement, une telle opération est réussie quand vous avez 200 donateurs", a raconté le maire à France Bleu Azur. 

On a eu un engouement incroyable. Plus de la moitié voire les deux tiers des donateurs sont des Marie ou ont Marie dans leur prénom ou un lien de parenté avec une MarieGérard Steppel, maire de Marieà France Bleu Azur

"Abondance de dons"

Et derrière chaque chèque, il y a une histoire. "La petite grand-mère de 91 ans qui s’appelle Marie et qui donne cinq euros parce qu’elle a une petite retraite", raconte le maire. "Ou alors cette jeune enfant qui casse sa tirelire pour donner un billet de 10. Ou cette histoire d’une maman qui a perdu sa fille : 'Elle s’appelait Marie, elle aurait eu 35 ans et elle aurait trouvé votre idée géniale et aurait sûrement contribué', a-t-elle écrit dans sa lettre à la mairie de Marie."

Les travaux ont pu reprendre cette semaine. "Avec l’abondance de dons, nous allons pouvoir faire mieux que ce que nous avions envisagé", se satisfait Francis Ciamous, président de l’association Histoire mariole d’hier et de demain. La toiture, la façade et le chœur de l’Eglise ont déjà été refaits, et un paratonnerre a été posé. Mais, avec ces dons, deux chapelles de l’église Saint-Pons et l’éclairage pourront être réaménagés.

Vous êtes à nouveau en ligne