VIDEO. "S’ils réussissent à nous diviser, on coulera tous"… Après l’attaque de la rue Monsigny, Samir a un message à faire passer

BRUT

Au lendemain de l’attaque au couteau perpétrée samedi soir rue Monsigny à Paris, Samir s’est rendu sur le lieu du drame.

"Ces extrémistes religieux essayent de détruire les valeurs" de la France

Une pancarte à la main, un message fort et une volonté : l’unité. Sur sa pancarte est inscrit : "L’islamisme radical n’est pas ma religion. Je suis musulman, chrétien et juif avec laïcité !". Samir fait "son devoir" comme il dit. Il veut "défendre" son pays. Le jeune homme ne veut pas "rester dans son canapé à rien faire" et se dit "triste pour la France". "J’ai été à l’école de la République. On m’a appris les valeurs de la liberté, l’égalité, la fraternité. Ces extrémistes religieux essayent de détruire ces valeurs", estime-t-il.

Pour Samir, nous sommes tous "dans le même bateau" mais "s'ils réussissent à nous diviser, on coulera tous". La pierre angulaire de son message est qu’“il l n’y a pas une religion meilleure que l’autre“ et que “si on ne respecte pas toutes les religions et la laïcité, on détruit l’humanité“. Enfin, il assure que "si on tue des innocents, on n’est pas dans la religion". "Ce sont des gens possédés par le mal, par le diable", poursuit Samir.

Cette nouvelle attaque terroriste a causé la mort d’une personne et a fait quatre blessés. Elle a été revendiquée par le groupe État islamique.

Vous êtes à nouveau en ligne