VIDEO. Sacrifices, dangers, isolement…Un ancien agent secret pour la DGSE raconte

BRUT

Pendant 15 ans, il était une légende : Beryl 614. Olivier Mas a été agent secret pour la DGSE. Témoignage.

Olivier Mas, alias Beryl 614, a été agent secret pour la DGSE pendant 15 ans. Il raconte son expérience dans son livre Profession Espion…

Se débrouiller seul

Il se souvient notamment d'une mission durant laquelle il devait rentrer dans "un petit village frontière dans lequel il y avait énormément de trafic". "Trouver la bonne personne qui va vous ouvrir les portes et vous amener dans une zone interdite normalement pour un occidental, c'est toute la difficulté de l'exercice", raconte Olivier Mas. L'ancien agent insiste aussi sur l'isolement dans ce genre de mission. "S'il arrive quelque chose, il n'y a qu'à nous de trouver la solution, c'est toute la difficulté de ce type de mission en clandestin", confie-t-il.

On se rappelle de l'attentat de Khost en Afghanistan où il y a une source jordanienne qui s'est retournée contre ses officiers traitants de la CIA, il s'est fait exploser et il y a eu 7 morts.

Olivier Mas

à Brut.

L'espion raconte toutefois ne jamais s'être senti en danger de mort. Selon lui, les personnes qui se mettent en danger sont principalement les sources. "Quand je rencontre un terroriste qui est infiltré ou quelqu'un qui travaille à Racca en zone état islamique dans le nord de la Syrie, c'est lui qui prend le risque", raconte Beryl 614. Par expérience, Olivier Mas n'hésite d'ailleurs pas à dire que l'agent secret est souvent celui qui pilote sa source à distance.

Aujourd'hui, Olivier Mas a retrouvé une vie "normale" et se rend compte des nombreux sacrifices qu'il a fait. "Notamment pas de vie sociale, peu d'amis, une vie familiale restreinte parce qu'on peut pas raconter ce qu'on fait", commente l'ancien agent secret.

Vous êtes à nouveau en ligne