Vétérans : de la plongée pour surmonter le stress post-traumatique

France 3

Des stages de plongée sont organisés pour soigner le stress post-traumatique pour les victimes d'attentat et les soldats de retour de mission.

Caporal-chef Sofiane, 28 ans, et caporal-chef Raphaël, 38 ans, sont deux militaires revenus du front en état de stress post-traumatique. Ils participent à un stage à Malte d'une semaine de plongée pour tenter de se reconstruire. Dans le décor de l'archipel situé au milieu de la Méditerranée, loin de la guerre et de chez eux, 10 militaires éprouvés se retrouvent. Des moniteurs de plongée, des médecins, des infirmiers et des psychologues sont là pour les accompagner. Les militaires font deux heures de plongée par jour, mais celle-ci allie méditation, sophrologie et relaxation.

"On se sent apaisé, libre"

Ils plongent à dix mètres. "Au fond c'est vraiment bien calme (...) On reprend confiance en nous, on se sent apaisé, libre", témoigne le caporal-chef Raphaël. Sa dernière mission en Afghanistan a mal tourné et il a frôlé la mort à plusieurs reprises. Sa blessure invisible le ronge de l'intérieur. Pour le caporal-chef Sofiane, le stress post-traumatique est arrivé après son accident quand il était en mission au Mali. Il ne veut pas dire grand-chose de son amputation à l'âge de 23 ans. Une balle perdue, tirée par un frère d'armes, l'a atteint. À la fin du stage, les militaires passent des tests pour connaître l'impact réel de la semaine de plongée sur la maladie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne