Une usine touchée par une bombe d'entraînement de l'armée

FRANCE 2

Une munition factice est tombée par accident d'un avion de chasse dans une usine, sans faire de victime.

La bombe factice est entrée dans l'usine à grande vitesse, faisant un trou dans la toiture et tombant au milieu des salariés. L'accident rarissime aurait pu avoir de lourdes conséquences. Un mirage 2000 en plein exercice a lâché la munition par accident.

La bombe n'était pas armée

Fort heureusement, la bombe d'exercice en plastique et en métal n'était pas armée d'explosifs, pesant ainsi 16 kilos au lieu de 250 pour un engin réel destiné aux bombardements. Parti d'une base près de Nancy (Lorraine) pour un vol d'exercice, l'avion devait aller larguer la bombe sur un terrain d'entraînement près de Reims (Marne). Mais au-dessus de Nogent-sur-Vernisson (Loiret), l'objet est tombé. Deux salariés de l'usine ont été légèrement blessés et les 150 employés évacués. Deux enquêtes sont ouvertes, l'une judiciaire et l'autre technique. L'Armée de l'Air a présenté ses excuses

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne