Un homme voyage avec des armes en soute : manquement de la sécurité aérienne ?

FRANCE 2

Un individu identifié comme "radicalisé" a réussi à embarquer dimanche à bord d'un avion reliant Nantes au Maroc avec des armes blanches dans ses bagages. En plateau, Alban Mikoczy fait le point sur la réglementation.

Arrêté à l'atterrissage par la police marocaine, cet homme radicalisé avait voyagé avec un véritable arsenal. "Ça peut paraître incroyable, mais pris un par un, aucun de ces objets n'est interdit de transport aérien. La machette même si elle mesure plus de 30 cm, les couteaux et même la matraque sont tolérés", explique le journaliste. S'ils ne peuvent pas être emportés dans la cabine de l'avion, ils peuvent voyager dans la soute puisque le passager n'y aura pas accès pendant le vol.

Aucun des objets interdit au transport aérien

Un autre objet pose problème : une bonbonne de gaz. "La bonbonne de camping est autorisée sauf si elle est rechargeable. Car dans ce cas sa composition pourrait être altérée. À l'heure actuelle, personne n'est en mesure de dire si cette bonbonne était d'origine ou bien si elle a été trafiquée. Les bagages sont contrôlés par des machines. Ces machines recherchent prioritairement les bombes, les produits explosifs ou radioactifs. Dans ce cas, rien de tout cela mais ce qui paraît suspect c'est évidemment l'addition de toutes ces armes blanches. Oui, mais la machine, elle, n'additionne pas", conclut Alban Mikoczy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne