VIDEO. "Si c'était à refaire, il le referait", témoigne la compagne de l'un des deux militaires tués au Burkina Faso

FRANCE 2

Florence Charton, qui était en couple avec Cédric de Pierrepont, s'est exprimée sur sur France 2 dimanche soir.

Mardi 14 mai, un hommage national sera rendu aux deux soldats morts lors d'une opération militaire au Burkina Faso qui a permis de libérer les deux otages français enlevés au Bénin. La compagne de Cédric de Pierrepont, l'un des deux soldats, a confié son immense tristesse dimanche 12 mai. "C'était l'homme parfait. Il était très généreux, très affectueux, très famille. Il aimait la vie, il aimait profiter de tout", témoigne, en larmes, Florence Charton.

"On sait que c'est risqué"

Elle souligne également les valeurs de Cédric de Pierrepont. "Quelqu'un de très humble, de très grand. C'était mon homme, un homme parfait", poursuit la jeune femme. Quant aux risques du métier de militaire, Florence Charton assure qu'elle les connaissait très bien. "C'était le job, c'est ce qu'il disait. Ils sont préparés pour ça, ils s'entraînent tous les jours pour ça, c'est en eux, voilà. Je sais que si c'était à refaire, il le referait. On sait que c'est risqué, on sait qu'ils font des métiers dangereux. (...) Il y a laissé sa vie. C'est notre héros."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne