Soldats tués : des cagnottes créées en soutien aux familles

FRANCE 2

La vague d'émotion à la suite de la mort des deux soldats français au Burkina Faso a abouti à la création de cagnottes en soutien aux familles des militaires, mais aussi au guide béninois des otages français, lui aussi tué.  

En France, à la suite de la mort de Cédric de Pierrepont et d'Alain Bertoncello, une vague de solidarité avec les familles a envahi le pays. Si bien que plusieurs cagnottes ont vu le jour sur internet afin de venir en aide financièrement aux proches des deux soldats. Yann de Saint Vaulery est un ancien commando marine, et a voulu participer à la cagnotte ouverte par des membres du commando. Une façon pour lui d'exprimer sa solidarité.

 106 000 euros recueillis 

"Ayant exercé les fonctions d'officier pendant deux ans entre la fin de mes études et le début de ma vie professionnelle, il y a un corps des commandos marine qui est solidaire. Avec les personnes avec qui j'étais il y a 26 ans on se revoit très régulièrement", explique-t-il. La cagnotte a déjà recueilli plus de 106 000 euros grâce à la contribution de quelque 2 900 personnes. Une autre cagnotte a été créée afin de soutenir la famille du guide béninois tué lors du rapt des deux otages français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne