Six mois dans l'armée pour 30 étudiants des grandes écoles

France 3

L'armée séduit les étudiants des grandes écoles de commerce ou d'ingénieurs. La cohésion, gérer le stress, mener une équipe... Des atouts qui servent ensuite dans l'entreprise. 30 jeunes rejoignent chaque année l'armée pour un stage de six mois.

Se lancer au-dessus du vide, progresser coûte que coûte en équipe, se risquer sur un pont instable... Un stage commando à Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) presque classique sauf que tous sont étudiants dans de grandes écoles. Jeanne a quitté les salles de cours de HEC pour six mois dans l'armée. Quand d'autres choisissent des stages dans de grandes entreprises à l'étranger, elle a opté cette expérience aussi inédite qu'exigeante.

S'organiser, un défi pour ces étudiants plus souvent habitués à s'imposer individuellement. Ils viennent chercher le savoir-faire militaire en matière de cohésion et de leadership. Triés sur le volet, les 30 futurs officiers viennent d'écoles de commerce, d'ingénieurs ou de Sciences Po.

L'armée y trouve son compte

Jeanne se retrouve ensuite à Sissonne (Aisne) dans un village d'entraînement aux combats urbains. Elle est chef de section pour deux mois dans un prestigieux régiment d'infanterie de marine. Elle est sûre que cette expérience hors norme lui servira dans le civil.

Quant à l'armée, elle voit en ces étudiants prometteurs un levier d'influence efficace et elle a besoin d'officiers de réserve dans l'armée de terre. En fin de session, parmi ces 30 jeunes, au moins 25 ont choisi d'entrer dans la réserve.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne