Sécurité : Nice ressuscite les bornes de police secours

FRANCE 2

À trois mois des élections municipales, la sécurité est la première préoccupation des Français (47%), devant l'environnement (35%). À Nice (Alpes-Maritimes), le maire Christian Estrosi vient de décider de ressusciter les bornes de police secours. Quel intérêt, à l'heure où quasiment tout le monde a un téléphone portable ?

D'un simple coup de pouce, il est possible de prévenir la police municipale autour de soi. Nice (Alpes-Maritimes) remet au goût du jour les bornes police secours. Ce dispositif né en France il y a près d'un siècle, mais depuis disparu, est désormais modernisé, car relié aux caméras de vidéosurveillance de la ville. D'ici la fin de l'année, une quinzaine de bornes à 2 000 euros chacune seront installées dans les lieux les plus fréquentés de la ville. Une idée qui fait presque l'unanimité parmi les habitants rencontrés par France 2.

En attendant la reconnaissance faciale

Pourtant, à l'heure des téléphones connectés, le maire de la ville, Christian Estrosi, aimerait pouvoir développer des outils encore plus modernes. D'autres dispositifs tels que la reconnaissance faciale attendent aussi d'être autorisés par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) pour être mis en place à Nice, une ville où la sécurité sera un enjeu important des prochaines élections municipales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne