Sécurité : des armes pour les vigiles

France 3

Les agents de sécurité affectés à la sécurité de certains sites pourraient bien disposer d'une arme.

Les vigiles mobilisés pour assurer la surveillance dans les stades, dans des salles de concerts ou des centres commerciaux pourraient bientôt être armés. Aujourd'hui, ils ne le sont pas et sont équipés au mieux d'un détecteur de métaux, mais un texte prévoit de leur autoriser le port d'armes. Le projet est plutôt bien perçu chez les syndicats de police, à condition qu'il soit bien encadré.

Flux tendu

"Ces gens-là seront formés, auront un statut particulier et ne porteront leur arme que dans certaines circonstances et dans certains lieux", affirme Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat Synergie-officiers. Avec la mise en place de l'état d'urgence, policiers et gendarmes sont à flux tendu, et les effectifs ne suffisent plus. Des vigiles armés pour leur prêter main forte dans les lieux sensibles pourraient selon eux, être la solution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne