Sécurité : ce qu'Emmanuel Macron a annoncé aux forces de l'ordre

France 3

Emmauel Macron a tenu un discours face aux forces de l'ordre ce mercredi 18 octobre. Que s'est-il raconté ? On fait le point.

C'est la première fois depuis 10 ans qu'autant de membres de force de l'ordre étaient réunis à l'Élysée. 500 policiers, gendarmes, militaires, pour un discours qu'Emmanuel Macron voulait fondateur, rassurant. "J'aurai besoin de vous pour que dans cinq ans, ceux qui ne respectent pas votre uniforme ne soient plus qu'une infime minorité", a notamment lâché le président de la République.

Quelles annonces ?

Première annonce : plus de moyens alloués. 10 000 postes seront créés sur le quinquennat, dont 7 000 d'ici 2020. Les policiers s'étaient plaints de la vétusté de leurs commissariats en postant des photos sur les réseaux sociaux. Réponse du président : le budget alloué à l'immobilier et au matériel augmentera de 1,9%. Le chef de l'État a solennellement présenté la nouveauté de son quinquennat : la police de sécurité du quotidien (PSQ). Une grande consultation commencera dès lundi pour en dessiner les contours, mais ce ne sera pas le retour de la police de proximité des années Jospin. Face au défi du terrorisme, pour la première fois, il insiste sur la prévention dès le plus jeune âge. Le discours a été plutôt bien accueilli par les syndicats. Les premières mesures sont attendues dès janvier prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne