VIDEO. Otages libérés au Burkina Faso : "Je suis fier de mon fils", témoigne le père d'un des soldats tués

FRANCE 2

Après le décès des militaires français Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello au Sahel, le 10 mai, le père de ce dernier rend hommage à son fils au travers d'un témoignage.

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello sont morts au combat vendredi 10 mai au Burkina Faso au cours d'une opération qui a permis la libération de quatre otages, dont deux Français. Samedi 11 mai, le père d'Alain Bertoncello, Jean-Luc Bertoncello, a rendu hommage à son fils. "Il a eu la vie qu'il voulait. Il y a une chose dont je suis sûr, même si on n'en parlait pas tous les jours, bien entendu, quelque chose qu'il appréciait énormément, c'est finalement le lien qui existe entre tous ces gens qui vivaient avec lui, qui s'entraînaient avec lui, qui travaillaient avec lui. C'est vraiment quelque chose de très, très fort", estime le père du militaire français.

"Je suis fier de mon fils, je l'étais avant"

Et Jean-Luc Bertoncello d'ajouter, à propos du qualificatif de "héros" que l'on pourrait attribuer à son fils : "Moi, tout ce qu'on m'a dit est simple : c'est qu'il y avait deux têtes d'équipe, c'est eux qui ont reçu. Chacun en tire les conclusions qu'il veut." "Comment pourrait-on ne pas être fier, a poursuivi le père d'Alain Bertoncello. On vient de perdre son fils, si en plus on n'est pas fier... Oui je suis fier de mon fils. Mais je vais vous dire : je l'étais avant. J'ai trois enfants et j'en suis fier".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne