Sahel : des soldats morts en héros

FRANCE 3

Le décès des militaires français Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello au Sahel, le 10 mai, provoque une grande émotion dans le pays.

Son chagrin est immense, mais il a accepté de rencontrer France 3 pour rendre hommage à son fils, Alain Bertoncello, tombé au combat, le 10 mai, pour sauver quatre otages. Un parcours exemplaire, une vocation sans faille qui ont toujours fait la fierté de ses parents. "Mon fils il a participé à une mission réussie", déclare Jean-Luc Bertoncello, le père du militaire.

"Un enfant adorable"

Le jeune soldat Alain Bertoncello a passé son enfance dans ce village de Haute-Savoie d'à peine 700 habitants. Son ancienne institutrice se souvient bien du jeune garçon. "C'était un enfant adorable avec beaucoup d'humour", explique-t-elle. Cédric de Pierrepont était lui aussi connu pour son sens aigu du devoir. La disparition de ces deux soldats a provoqué une vive émotion partout en France, notamment à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var). C'est sur cette presqu’île près de Toulon que les militaires s'entraînaient quand ils n'étaient pas en mission.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne