Réservistes : le choix de l'engagement a du succès

FRANCE 2

France 2 a suivi une équipe de jeunes réservistes qui épaulent la gendarmerie et gardent en parallèle leur métier dans le civil.

Ils sont réservistes et se préparent pour une patrouille. Uniforme, matériel : rien ne les différencie d'un gendarme. Ils sont pourtant stewards, chauffeurs de bus, contrôleurs, étudiants, commerciaux ou surveillants dans un lycée. Dans le Val-d'Oise, 400 réservistes viennent prêter main-forte aux 600 gendarmes en place. En moyenne, un réserviste est engagé 35 jours par an et gagne environ 60 euros par jour. Les candidats sont nombreux : environ une cinquantaine quotidiennement.

70 000 réservistes en France

Pour le groupe que nous avons suivi, l'opération consiste à stopper les véhicules fréquemment utilisés par les cambrioleurs. Engagé dans la réserve depuis août dernier, Cheik est toujours surveillant dans un lycée. Aujourd'hui, on compte près de 70 000 réservistes en France, dont près de la moitié engagée dans la gendarmerie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne