Ratés supposés lors des frappes en Syrie : Florence Parly refuse de commenter "les performances de tel ou tel système d'armes"

La ministre des Armées, Florence Parly dans la cour du Palais de l\'Elysée à Paris, le 10 avril 2018.
La ministre des Armées, Florence Parly dans la cour du Palais de l'Elysée à Paris, le 10 avril 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La ministre des Armées n'a pas voulu faire de commentaire vendredi sur France Bleu Provence parce que "ces informations sont classifiées".

La ministre des Armées, Florence Parly s'est refusée à tout commentaire vendredi 20 avril sur France Bleu Provence sur les ratés supposés lors des frappes occidentales en Syrie. Selon nos informations, la Marine française a rencontré des "aléas techniques" et des missiles ne sont pas partis.

"Je lis comme vous la presse et je n'ai pas l'intention de commenter les performances de tel ou tel système d'armes, a-t-elle précisé. Vous comprendrez que ces informations, qu'elles soient vraies ou fausses, sont tout à fait classifiées et donc je ne les commenterai pas."

"Objectifs atteints"

La France, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont mené des frappes ciblées, le 14 avril dernier, en représailles à une attaque chimique présumée le 7 avril à Douma, près de Damas.

"Nous avons tiré le nombre de missiles qui étaient nécessaires pour atteindre et pour détruire les cibles que nous nous étions fixées (…) Nos objectifs ont été atteints et nous n'avons rien à ajouter", a souligné Florence Parly sur France Bleu.