Pierre de Villiers : une démission qui fait polémique

FRANCE 2

Les réactions politiques n'ont pas tardé après l'annonce de la démission du général de Villiers.

À l'Assemblée nationale ce matin, unanimité à gauche et à droite pour dénoncer la responsabilité du chef de l'État dans la démission du chef d'état-major des armées. "C'est une erreur qui repose sur beaucoup d'irresponsabilités et d'incompétences", affirme Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes. "Cette démission est l'aveu du chef de l'État de son incapacité à nourrir une confiance vis-à-vis d'une population militaire qui en a besoin", juge Olivier Faure, le chef de file du groupe de la Nouvelle gauche.

Macron "se prend pour un monarque"

Beaucoup de députés critiquent notamment la façon dont Emmanuel Macron avait recadré le général de Villiers pour des propos tenus à huis clos devant une commission parlementaire. "On n'a pas à être recadré par le chef de l'État, estime le député LFI Alexis Corbière, à moins qu'on ne voie une conception jupitérienne d'un personnage qui se prend pour un monarque." Le Front national va encore plus loin, Marine Le Pen dénonçant le rétablissement, selon elle, "du crime de lèse-majesté".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne