Opérations militaires : les soignants en première ligne

FRANCE 2

Dans les zones militarisées, le personnel soignant est en première ligne pour venir en aide aux soldats blessés ou à la population locale. Exemple au Mali, dans le cadre de l'opération Barkhane.

Sur le terrain, au Mali, le médecin militaire est appelé "le doc". En quelques minutes, un cabinet médical est installé au pied du véhicule blindé pour ausculter toutes les femmes enceintes du village et même pratiquer des échographies. Le médecin militaire est formé à la médecine de guerre, mais pas seulement. "Je suis heureux d'être ici parce que c'est ce que j'ai toujours voulu faire, être en poste isolé, loin de tout, pour pouvoir exercer et aider les gens", explique-t-il.

Un combattant prêt à prendre les armes

Le médecin se déplace dans un véhicule blindé sanitaire qui peut transporter d'éventuels blessés. Mais il est aussi un combattant prêt à se battre et l'équipe médicale a pour première mission de s'occuper des soldats. Des personnels soignants qui font partie des 4 000 militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l'opération Barkhane et qui patrouillent à la recherche de groupes armés terroristes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne