Nombreuses réactions après la démission du général de Villiers

FRANCE 3

Crise d'autorité ou décision logique dans la chaîne de commandement ? En tout cas, cette démission n'a pas tardé à susciter de nombreuses réactions dans la classe politique.

La tension était palpable entre Emmanuel Macron et le général de Villiers. Elle s'est achevée par une rupture. Les réactions politiques n'ont pas tardé. Pour la droite, la démission du général de Villiers s'apparente à un limogeage. "C'est une erreur qui repose sur beaucoup d'irresponsabilités et d'incompétences, affirme Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes. Derrière cette démission, il y a la volonté du pouvoir de désarmer l'État alors que nous sommes face à une menace maximale." Pour Nicolas Dupont-Aignan, "le général de Villiers a été un grand chef, en fait limogé par un petit chef".

"Pêché d'orgueil ou pêché de jeunesse ?"

Même condamnation à gauche. Certains députés dénoncent l'attitude du chef de l'État dans cette crise. "Il a surréagi", estime Olivier Faure, chef de file de la Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale. Dans un tweet, l'ancien ministre de la Défense Hervé Morin s'interroge : "Pêché d'orgueil ou pêché de jeunesse du chef de l'Etat ?" À l'Assemblée, le groupe LREM a pris une décision : il ne prendra pas position, aucun député ne commentera l'affaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne