Militaires tués : une cérémonie intime avant l'hommage national

FRANCE 2

Les deux membres des forces spéciales tués lors du sauvetage d'otages au Burkina Faso ont vu leurs cercueils arriver aux Invalides pour une cérémonie en famille lundi 13 mai, avant l'hommage national de mardi.

La France rendra hommage mardi 14 mai à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux soldats d'élite morts jeudi lors d'une opération de sauvetage d'otage au Burkina Faso. Sur la base militaire de Gao, au Mali, la marche funèbre a accompagné dimanche 12 mai le départ des deux cercueils vers la France. Une haie d'honneur de centaines de soldats de l'opération Barkhane a salué les dépouilles des militaires tués. Un jour de deuil pour l'armée française.

"C'est juste impensable"

"Une mort aussi soudaine, on ne s'y attend pas. C'est juste impensable. Pourtant je savais les risques de son métier. Mais forcément on n'y pense pas", a confié sur RTL Léa Latourte, compagne d'Alain Bertoncello. Escorté par la gendarmerie, le cortège funéraire est arrivé lundi aux Invalides. Les familles sont présentes ainsi que les frères d'armes du commando Hubert, un corps des forces spéciales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne