Militaires tués au Mali : la commune de Roncq en deuil

France 3

Timothé Dernoncourt, un des deux militaires morts mercredi 21 février au Mali, était originaire de Roncq (Nord). Les habitants sont touchés et fiers. 

 Le drapeau de la mairie de Roncq (Nord) est en berne en hommage à un des deux soldats tués mercredi 21 février au Mali. Timothé Dernoncourt avait 33 ans et était originaire de Roncq. "On a besoin d'eux pour nous protéger, et ce n'est pas drôle d'aller mourir si loin de chez soi. J'ai beaucoup de pensées pour lui et sa famille", confie un habitant de Roncq au lendemain du décès du militaire.

Morts dans l'explosion d'une mine artisanale

Timothé Dernoncourt s'était engagé en 2003. Il se trouvait avec son régiment à la frontière du Niger, connu pour être un repaire de groupes jihadistes. Lui et son camarade, Emilien Mougin sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale. Le maire de la commune, Rodrigue Desmet, a rencontré la famille du soldat et assure que la ville "sera là pour les accompagner dans cette douleur". Aucune cérémonie, aucun hommage officiel ne sont prévus pour le moment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne