Militaires : la mer comme thérapie pour les blessés de guerre

FRANCE 3

Dans le golfe du Morbihan, grâce à une association créée par un colonel de l'armée de terre, une trentaine de blessés de guerre a pu embarquer cette semaine à bord de voiliers. 

C'est ce que les marins appellent un temps de demoiselle : ce jour-là, brise légère et mer calme à Groix, dans le Morbihan. À bord du voilier affrété par la fondation Transdev, mécène de l'association, chacun est à la manoeuvre. Et quand il s'agit de virer de bord, difficile de dire qui de ces hommes est valide ou pas, tant l'esprit de compétition prend le dessus.

"On laisse le passé derrière"

Sébastien, le skipper, a été gravement blessé en Centrafrique. S'il assure aujourd'hui être rétabli, le militaire sait combien la mer peut aider les traumatisés à se reconstruire, loin de l'ambiance des hôpitaux : "Vis-à-vis de sa famille ou de ses collègues de travail qui nous rendent visite à l'hôpital, c'est parfois particulier d'avouer ses faiblesses. Là c'est un milieu différent, on laisse le passé derrière, explique-t-il. Ici, personne ne se connait, ça permet de ne pas arriver avec des a priori, de pouvoir le soir, au mouillage au port, discuter librement, et de se confier, parfois". Pendant cinq jours, une trentaine de militaires, traumatisés physique ou psychologique tentent sur l'eau d'échapper à leur souffrance. L'an passé, l'armée de terre française a comptabilisé 80 blessés en opérations extérieures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne