Militaires tués au Burkina Faso : dernier hommage à Alain Bertoncello en Haute-Savoie

France 2

Après l'hommage national rendu aux Invalides mardi 14 mai, les obsèques d'Alain Bertoncello, l'un des deux soldats tués au Burkina Faso, ont eu lieu dans l'intimité de son village de Montagny-les-Lanches (Haute-Savoie) samedi 18 mai.

Un dernier hommage pour l'enfant du village. Montagny-les-Lanches (Haute-Savoie) a honoré samedi 18 mai la mémoire d'Alain Bertoncello, l'un des deux soldats décédés durant une opération de libération d'otages au nord du Burkina Faso vendredi 10 mai. Le militaire du commando Hubert avait permis la libération des deux touristes, disparus mercredi 1er mai, dans le parc de la  Pendjari, au Bénin. 

Entre silence et applaudissements

Une haie d'honneur silencieuse a accueilli la dépouille du combattant de 28 ans, recouverte du drapeau tricolore, avant d'entrer dans l'église. Les applaudissements ont accompagné l'arrivée des frères d'armes du militaire, les membres du commando Hubert, masqués pour garder l'anonymat. La cérémonie s'est déroulée dans l'intimité, puisque seuls les proches ont pu entrer dans l'église. Des centaines de villageois sont venus les soutenir à l'extérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne