VIDEO. Manifestants blessés par des LBD : "Personne ne peut se satisfaire de cette situation", selon Florence Parly

France Inter

La ministre des Armées, Florence Parly, invitée dimanche de l'émission "Questions politiques", revient sur l'utilisation par les forces de l'ordre des lanceurs de balles de défense (LBD), alors que la polémique enfle sur l'accumulation de blessures graves.

"Personne ne peut se satisfaire de cette situation", a réagi dimanche 20 janvier sur France Inter la ministre des Armées Florence Parly, invitée de l'émission "Questions politiques", alors que la polémique enfle sur l'accumulation de blessures graves, parmi les manifestants, causées par des lanceurs de balles de défense (LBD) des forces de l'ordre. "Des blessés, il y en a eu beaucoup et il y en a eu de part et d'autre, a souligné la ministre des Armées. Et pour ma part, j'ai malheureusement visité un certain nombre de blessés dans les hôpitaux militaires, des policiers et des gendarmes. Et je sais que, naturellement, il y a eu aussi des blessés du côté des manifestants."

Personne ne peut se satisfaire de cette situation. Ce qui est important, c'est que les principes soient respectés.

Florence Parly

à France Inter

"Il y a des règles d'emploi de ces armes", a-t-elle ajouté. Celles-ci doivent "être respectées et si ça ne l'était pas ou s'il y avait une suspicion que ça ne l'ait pas été, alors il faut que des enquêtes soient menées", a expliqué Florence Parly. Selon elle, "c'est le cas" puisque "plus de 80 enquêtes" sont "en cours".

Vous êtes à nouveau en ligne