Mali : mort de deux soldats français

France 2

Deux parachutistes ont été tués samedi 5 septembre par une bombe artisanale au Mali, dans la région de Tessalit.

Deux soldats français ont perdu la vie au Mali, samedi 5 septembre. Un troisième homme a été grièvement blessé, son pronostic vital est engagé. Ils appartenaient au 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Le convoi français effectuait une opération de reconnaissance au nord-est du Mali. "Leur véhicule a sauté au contact d’un engin explosif improvisé", rapporte la ministre des Armées, Florence Parly. L’attaque a été revendiquée par un groupe lié à Al-Qaïda.

Opération Barkhane

"L’un avait 11 ans de service, était très expérimenté, avait fait plusieurs opérations. L’autre était plus jeune, c’était sa première mission, il avait un an de service", rapporte le colonel Antoine de Labretoigne du Mazel, chef de corps du 1er régiment de hussards parachutistes. Depuis le début des opérations Serval et Barkhane, 45 soldats ont déjà perdu la vie.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne