Libye : deux militaires français tués en service commandé

France 2

On ne connaît ni leurs noms ni leurs visages, mais on sait qu'ils étaient en opération secrète sur le territoire libyen. Trois militaires français seraient morts lors d'un vol en hélicoptère. 

Ces photos ont été diffusées par les brigades de défense de Benghazi, une milice islamiste proche d'Al-Quaïda. On y voit des débris d'hélicoptères calcinés. Le groupe terroriste affirme avoir abattu l'appareil dimanche dernier dans l'est de la Libye dans la région de Benghazi à El Magroun. À son bord, des soldats français. Ce mercredi 20 juillet au matin, le ministre de la Défense a confirmé leur décès par le biais d'un communiqué.

Depuis la chute de Kadhafi, le chaos règne en Lybie

Il y déplore la perte de trois sous-officiers français en service commandé. Le président de la République évoque lui "un accident". Pour la première fois, François Hollande reconnaît implicitement la présence de soldats français en Libye. Selon nos informations, les trois hommes appartenaient au service d'action de la DGSE (Direction générale de la Sécurité extérieure). Depuis la chute du colonel Mouammar Kadhafi, c'est le chaos qui règne en Lybie. À Benghazi, les forces spéciales françaises, mais aussi américaines et britanniques épaulent le général Haftar dans son combat contre les groupes islamistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne