Les militaires tués célébrés partout en France

France 3

La Marseillaise a résonné mardi 14 mai aux Invalides à l’occasion de l’hommage rendu aux deux soldats qui ont donné leur vie pour sauver des otages français au Burkina Faso.

L’émotion était forte mardi 14 mai à Paris lors de l’hommage rendu aux deux soldats qui ont donné leur vie pour sauver des otages au Burkina Faso. La France a salué la mémoire de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, décorés de la Légion d'honneur à titre posthume. Les cercueils ont été portés par leurs frères d'armes, aux visages masqués pour conserver leur anonymat et les deux soldats d'élite ont reçu l'hommage de la nation à travers un discours d'Emmanuel Macron. Sur l'esplanade des Invalides, des centaines d'anonymes étaient présents pour saluer la mémoire des héros de la France.

Montagny-les-Lanches pleure son fils

À 600 kilomètres de Paris, en Haute-Savoie, le village de Montagny-les-Lanches pleure son fils Alain Bertoncello. Ils étaient nombreux devant un écran de télévision disposé dans la mairie. "C'est exactement ce qu'Alain était en fait. Toujours le sourire, toujours prêt à aider tout le monde. Je le connais depuis qu'il a un mois", réagit la gorge nouée un habitant de la commune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne