La ministre des Armées Florence Parly est arrivée en Irak

La ministre des Armées, Florence Parly, le 16 janvier 2019.
La ministre des Armées, Florence Parly, le 16 janvier 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Florence Parly, ministre des Armées, est arrivée à Bagdad, en Irak, vendredi après-midi.

La ministre des Armées Florence Parly est arrivée vendredi 8 février à Bagdad, en Irak, rapporte le spécialiste défense de franceinfo présent sur place.

La ministre doit rencontrer notamment le Premier ministre irakien et assurer une nouvelle fois le gouvernement du pays du soutien militaire de la France, quelle que puisse être l'attitude des États-Unis dans la région.

En Irak, Daech ne contrôle désormais plus que 1% de son ancien territoire, dans l'est syrien. Le groupe terroriste n'a plus d'emprise en Irak, mais des attentats ont lieu régulièrement, même dans la capitale Bagdad. La France comme l'Irak craignent donc une résurgence terroriste.

17 000 engins explosifs neutralisés en Irak

L'Irak est dans une longue phase de reconstruction. Certaines villes irakiennes sont des champs de ruines et des champs de mines. En tout, 17 000 bombes et engins explosifs ont été neutralisés en 2018.

En septembre dernier, le patron de l'opération Chammal, le général Jean-Marc Vigilant, expliquait à franceinfo que 40% des Irakiens, les plus jeunes, n'ont connu que la guerre. L'enjeu du pays est donc de former, d'occuper ces jeunes pour éviter que Daech ne gagne de nouveaux adeptes.

Vous êtes à nouveau en ligne