L'école Polytechnique reçoit une mauvaise note de la Cour des comptes

franceinfo

La Cour des comptes estime que la situation de l'école Polytechnique de Paris est préoccupante. Le prestigieux établissement doit se rapprocher de l'élite mondiale, mais continue à avoir une gestion déficitaire.

La très prestigieuse école Polytechnique de Paris est dans le viseur du dernier rapport de la Cour des comptes. Elle étrille pour la deuxième fois les manquements de l'école d'ingénieurs sous statut militaire dont sont issus les hauts cadres de l'Etat ou bon nombre de patrons de grands groupes. Au premier rang des mauvais points décernés : le déséquilibre financier chronique de cette grande école. Les magistrats voient rouge : 20 millions d'euros en cinq ans malgré un soutien financier accru de l'État.

Stratégie et rémunération

De plus, la tutelle de l'école, le ministère des Armées, n'a jamais proposé un plan de retour à l'équilibre alors que c'est une obligation depuis 2015. Autre problème : l'école a refusé l'intégration au sein de l'université Paris-Saclay, ce qui a des conséquences coûteuses. Enfin, la Cour remet en cause le statut militaire et la rémunération des élèves ingénieurs : 900 euros bruts par mois. Ces attributs font l'ADN de l'école Polytechnique depuis 1794.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne