Finistère : l'État va devoir indemniser 45 officiers mariniers exposés à l'amiante

L\'ex-Clémenceau, à Brest, désamianté jusqu\'au plancher.
L'ex-Clémenceau, à Brest, désamianté jusqu'au plancher. (LE DROFF / MAXPPP)

Ils avaient poursuivi l'État pour "préjudice d'anxiété" et seront indemnisés entre 3 000 et 10 000 euros chacun, en fonction de leur durée d'exposition.

L'État va indemniser à hauteur de plusieurs milliers d'euros 45 officiers mariniers du Nord Finistère qui ont été exposés à l'amiante, rapporte mardi 27 août France Bleu Breizh Izel. En mai dernier, en première instance, le tribunal administratif de Rennes avait condamné l'État pour carence fautive. Cette fois, l'État n'a pas fait appel et la condamnation devient définitive.

Indemnisés entre 3 000 et 10 000 euros chacun

Les 45 officiers de la Marine nationale avaient été exposés à l'amiante sur les bateaux entre 1950 et 2000. Ils avaient poursuivi l'État pour "préjudice d'anxiété" et vont être indemnisés entre 3 000 et 10 000 euros chacun, en fonction de leur durée d'exposition.

"À terme, des centaines et des centaines d'anciens marins pourront être concernés", estime auprès de France Bleu Breizh Izel Jean-Paul Le Roux, le président de l'Association des officiers mariniers en retraite du Nord Finistère. Une condamnation similaire avait eu lieu en 2011 à Marseille, mais c'est la première fois en Bretagne que d'anciens militaires demandent cette reconnaissance.

Vous êtes à nouveau en ligne