Euro 2016 : le SAMU formé à la médecine de guerre

France 2

Depuis le début de l'Euro, le SAMU est mobilisé. Il s'est mis à la médecine de guerre. Une mutation nécessaire depuis les attentats. Les équipes d'urgentistes ont été formées par des médecins militaires.

Savoir soigner une blessure de guerre, l'exercice est nouveau pour les équipes d'urgentistes du SAMU, formées par les médecins militaires. Une mesure recommandée par la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015 dans son rapport paru mardi 5 juillet. Mais les entraînements ont commencé depuis le début de l'année, d'abord à Paris, puis dans les autres villes organisatrices de l'Euro 2016.

Des médecins civils sous pression

La crainte : un nouveau 13-Novembre dans l'une des fan-zones. À Bordeaux, une simulation a été effectuée pour préparer les équipes. Pendant les formations, les urgentistes apprennent à soigner les blessures causées par une balle de kalachnikov, mais aussi à supporter le stress. Les exercices sont filmés pour ensuite analyser les performances des médecins civils. À terme, le dispositif devrait s'étendre à toutes les équipes du SAMU de France.

Depuis le début de l'Euro, le SAMU est mobilisé. Il s'est mis à la médecine de guerre. Une mutation nécessaire depuis les attentats. Les équipes d'urgentistes ont été formées par des médecins militaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne