États-Unis : un accord historique signé avec les talibans

FRANCEINFO

Les États-Unis et les talibans ont signé un accord historique, samedi 29 février.

Samedi 29 février, les États-Unis et les talibans ont signé un accord historique au Qatar. Le marché prévoit un retrait des troupes américaines du sol afghan dans les 14 mois contre l'ouverture de négociations entre le gouvernement afghan et les talibans le 10 mars. Mais l'accord ne mentionne aucune avancée sur le droit des femmes. "Peut-être ne serons-nous plus les témoins d'attentats suicides ou d'explosions en Afghanistan, mais les femmes afghanes risquent de perdre leur liberté. Pour moi, il est plus douloureux qu'on me dise que je n'ai pas le droit de travailler parce que je suis une femme, que d'être tuée dans un attentat suicide", explique Nilofar Niekpor, photographe.

La peur du retour des talibans au pouvoir

Une fois privées du soutien américain, les forces de sécurité afghanes résisteront-elles aux insurgés ? Les femmes redoutent le retour des talibans au pouvoir, et avec eux une application très stricte de la charia, la loi islamique. Entre 1996 et 2001, les talibans avaient imposé la terreur. Très vite, les droits des femmes avaient été réduits à néant

Vous êtes à nouveau en ligne