États-Unis : Donald Trump, roi de la volte-face

FRANCEINFO

Donald Trump s'est montré, depuis son élection, un véritable expert en matière de volte-face.

Depuis son élection en novembre 2016, l'imprévisible Donald Trump est devenu maître dans l'art de la volte-face. En campagne, il avait par exemple vivement critiqué l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), et déclarait vouloir "casser cet accord". Président, il estime qu'"au lieu de mettre fin à l'ALENA", il faut le "négocier".

Relations en dent de scie avec Kim Jong-un

A l'échelle internationale, les relations avec la Corée du Nord ont longtemps été compliquées ; on se souvient notamment de la menace du "fire and fury" (le feu et la colère), avant de participer à une "rencontre fantastique" avec Kim Jong-un. Idem sur l'immigration et la séparation des familles, volte-face suite à la pression de l'opinion. Dernier revirement en date : Vladimir Poutine et l'ingérence dans la campagne de 2016. Trump dément son propre discours, déclarant avoir voulu dire le contraire de ce qu'il venait tout juste de dire.

Vous êtes à nouveau en ligne