Espionnage : deux agents français accusés de trahison

FRANCE 3

Deux agents des services secrets français sont accusés d'avoir communiqué des informations à la Chine. La ministre des Armées considère l'affaire comme extrêmement grave.

Ce genre d'affaires ne sort généralement pas des murs du siège de la DGSE. Jusqu'à leur arrestation en décembre dernier, deux agents et la compagne de l'un d'entre eux auraient communiqué des renseignements à une puissance étrangère, a priori la Chine. Par le passé, l'un des deux individus aurait été en poste à Pékin.

"Extrême gravité"

Pour la ministre des Armées, l'affaire est d'une "extrême gravité". Mis en examen et écroués, les deux agents sont soupçonnés de trahison et de compromission du secret de la défense nationale. Si les faits étaient avérés, les deux individus auraient été des agents doubles, des espions très prisés. En visite à Saint-Pétersbourg (Russie), Emmanuel Macron a souligné la gravité des faits avant d'ajouter que c'est désormais à la justice de se prononcer. Les deux anciens agents risquent jusqu'à 15 ans d'emprisonnement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne