En visite au Tchad, Emmanuel Macron évoque les débordements à Paris

FRANCE 2

Alors que le président de la République célébrait Noël avec des soldats de la base de N'Djaména (Tchad), il s'est exprimé sur la crise des "gilets jaunes" et les débordements de la manifestation à Paris.

Opération séduction avec les militaires français. Samedi 22 décembre, Emmanuel Macron a réveillonné au Tchad aux côtés de 1 000 soldats de la base de N'Djaména. Elle abrite le centre de commandement de l'opération Barkhane qui lutte depuis 2014 contre les jihadistes au Sahel. Comme en 2017, le président partage le repas préparé par le chef de l'Élysée avec les troupes engagées au sol.

Un appel à l'unité

Mais même en déplacement, impossible d'échapper à l'actualité des "gilets jaunes". Les incidents survenus à Paris sont à l'ordre du jour. Trois policiers ont été violemment pris à partie par des manifestants sur les Champs-Élysées (Paris). "Il est évident que les réponses judiciaires y compris les plus sévères seront apportées. C'est maintenant l'ordre qui doit régner, le calme et la concorde", a déclaré Emmanuel Macron en marge de sa visite à l'étranger. Le chef de l'État poursuit sa visite officielle dimanche 23 décembre dans le pays. Il doit s'entretenir avec le président tchadien Idriss Déby dans la journée avant de rentrer en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne