Emmanuel Macron à Istres : le Président s'adressera à la mi-journée aux militaires

Cette vidéo n'est plus disponible

La visite était prévue de longue date, mais 24 heures après la décision du général de Villiers de démissionner, la venue d'Emmanuel Macron à Istres (Bouches-du-Rhône) prend une tournure particulière.

À peine arrivé sur le tarmac ce jeudi 20 juillet, au garde à vous, Emmanuel Macron, aux côtés du nouveau chef d'état-major des armées, le général François Lecointre. Objectifs à Istres (Bouches-du-Rhône) : afficher l'unité. Pour le président de la République, c'est une opération reconquête de la confiance militaire. L'épisode de la démission du général de Villiers a jeté le trouble parmi les troupes.

Vers une prolongation de la visite

Mercredi soir, l'ex-chef d'état-major des armées a quitté le ministère de la Défense sous les applaudissements nourris des militaires de tout grade et de tous les corps. Une image fort diffusée directement par l'état-major des armées. Pour Pierre Servent, spécialiste des questions de défense, Emmanuel Macron mettra du temps pour dénouer la crise. Ce jeudi matin, le Président visite une base qui est l'un des maillons clé de la dissuasion nucléaire. Il doit s'adresser à la mi-journée au personnel de la base. L'Élysée précise qu'il pourrait prolonger sa visite à Istres, une façon de montrer son attachement à l'ensemble des forces armées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne