Démission du général de Villiers : première crise pour Emmanuel Macron

Cette vidéo n'est plus disponible

En direct de l’Élysée, Catherine Demangeat revient sur la démission du général de Villiers, chef d’état-major des armées, première crise du quinquennat d’Emmanuel Macron.

La démission du général de Villiers chef d’état-major des armées est sans doute la première grande crise politique du quinquennat d’Emmanuel Macron. Comme le rapporte Catherine Demangeat en duplex de l’Élysée, "la démission d’un chef d’état-major des armées est une grande première dans l’histoire de la cinquième république". "Pour sa défense, ajoute-t-elle, l’Élysée rappelle que le Président est avant tout le chef des armées et qu’en cas de désaccord, le chef de l’état-major, son subordonné, doit s’en aller".

Retrouver confiance

Emmanuel Macron doit en tous les cas affronter une véritable fronde politique après qu’une grande partie de la classe politique a apporté son soutien au général de Villiers. En déplacement sur la base militaire d’Istres dès ce jeudi, le président tâchera de retrouver la confiance des militaires qui lui semblent aujourd’hui plutôt hostiles.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne