Défense : l'armée recrute des pilotes pour ses drones armés

FRANCE 3

Pour faire voler ses nouveaux drones Reaper, des engins équipés de bombes, l'armée recrute des pilotes qui resteront au sol.

L'armée française va doubler le nombre de ses drones équipés de bombes. Pour les faire voler, elle à besoin de pilotes. Le drone Reaper est un avion un peu spécial. Non seulement il est le plus discret de l'armée de l'air, il mesure 20 mètres d'envergure, est bardé de capteurs et de caméras, mais il est aussi contrôlé à distance. Le capitaine Alexandre, ancien pilote d'hélicoptère, "guide" désormais ces aéronefs dont le cockpit de pilotage se cache dans un conteneur.

Il faut former 200 pilotes

Le militaire contrôle l'engin par satellitaire et scrute les écrans. Le drone s'élance. "L'objectif c'est de protéger des vies humaines", souligne le capitaine. Indispensable en opération extérieur, le Reaper permet d'appuyer les troupes au sol, de préparer des frappes ou de déceler l'activité de terroristes comme ça a déjà été le cas en plein désert Malien. D'ici la fin de l'année, la France va passer de 6 à 12 drones armés. Il faut donc former 200 nouveaux pilotes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne