Débarquement de Provence : zoom sur ces soldats trop vite oubliés

France 3

Jeudi 15 août, la France a commémoré le 75e anniversaire du débarquement de Provence. Un événement souvent méconnu de l'histoire de France où les soldats des colonies ont joué un rôle central avant de tomber dans l'oubli.

Le nom des frères obscurs, comme les décrivait l'écrivain Léopold Sédar Senghor, ont été cités les uns après les autres jeudi 15 août lors du 75e anniversaire du débarquement de Provence. Ces soldats venus des colonies souvent méconnus de la Seconde Guerre mondiale. Tirailleurs sénégalais, goumiers et tabors marocains. Ces Africains anonymes ont pris la mer il y a 75 ans pour les plages de Provence pour libérer la France.

D'abord libérateurs puis les oublier

Le débarquement en Provence et sa libération en moins de deux semaines, vont permettre d'ouvrir un nouveau front contre les Allemands. En 1944, l'armée française compte près de 600 000 hommes dont la majorité vient d'Afrique. Ces soldats des colonies accueillis en libérateurs vont très vite sombrer dans l'oubli. Ce jeudi 15 août, le chant de marche de l'armée d'Afrique a fait revivre quelques heures ces troupes coloniales. Durant la Seconde Guerre mondiale, 55 000 de ces soldats sont morts au combat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne