Coup d'État au Mali : qui sont les putschistes et que veulent-ils ?

Un coup d'État a été mené par des militaires rebelles au Mali. Le président Keïta a annoncé sa démission ainsi que celle de son gouvrnement et du Parlement. Un retrait accueilli par des scènes de liesse mais qui inquiète la communauté internationale. 

Des militaires défilent dans les rues de Bamako, au Mali. Armes en mains, ils tirent en l'air et sont acclamés par la foule. Cela fait 24 heures que le Mali a basculé après un coup d'État. Même s'ils ne le revendiquent pas, il y aurait quatre commanditaires à ce putsch : des généraux et colonels. Leur quartier général est à Kati, à 15 kilomètres au nord de la capitale. Les putschistes n'appartiennent pas à l'état-major, cette haute hiérarchie militaire qu'ils jugent corrompue. 

Les putschistes se disent pacifiques

L'un d'eux a été formé en France, à Saint-Cyr. Dans une allocution à la télévision publique, les putschistes se disent pacifiques. "La société civile et les mouvements socio-politiques sont invités à nous rejoindre pour ensemble créer les meilleures conditions d'une transition politique civile conduisant à des élections", a assuré le colonel Ismaël Wague, membre du Conseil national supérieur du peuple. Leur objectif est selon eux de relever un pays en crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne