Coronavirus : la France à l'heure du confinement

France 2

La France vit à l’heure du confinement depuis le mardi 17 mars, la plupart des places et des rues étaient désertes mercredi 18 mars. C’est un moment durant lequel les familles doivent faire preuve d’imagination pour occuper les enfants.

Au deuxième jour de confinement, Toulouse (Haute-Garonne), se réveille. Dans les rues, un calme inhabituel. Il y a quelques voitures et de très rares passants. Même la place du Capitole est désertée. Footing matinal pour rompre l’isolement, mais avec formulaire.

« Il n’y a pas de souci, du tout »

À Valencienne (Nord), le marché du mercredi matin a été maintenu. Il y a beaucoup moins de clients que d’habitude. Ils sont tous à bonne distance les uns des autres. Une femme est venue faire ses courses et celles de sa voisine de 95 ans. "On se tient loin, j’ai mis les gants. Il n’y a pas de souci, du tout, et c’est normal de les faire travailler", explique-t-elle. Le caractère ouvert rassure les habitués : "Je préfère largement venir au marché que me ruer dans les centres commerciaux", explique une jeune cliente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne