Citoyenneté : le retour du service national

Cette vidéo n'est plus disponible

Lors de ses voeux aux Armées, vendredi, Emmanuel Macron a annoncé la création d'un service national universel d'un mois pour les jeunes d'entre 18 et 21 ans.  

On pensait le service national mis de côté. Certains accusaient Emmanuel Macron de reculade. Pourtant, devant les militaires, il a martelé : il tiendra bien sa promesse de campagne. "Dans les mois qui viennent s'ouvrira un nouveau chantier, celui du service national universel. Et je veux ici rassurer chacun, il sera mené à son terme, il entrera à bon port", a déclaré le président de la République lors de ses voeux aux Armées, vendredi 19 janvier à Toulon (Var). 

Peu de détails sur la mise en oeuvre

Le chef de l'État, en tout cas, ne parle pas de parcours citoyen alternatif proposé par des parlementaires de la majorité ces dernières semaines. Précision importante : ce projet disposera d'un financement ad hoc, réponse aux inquiétudes des militaires, qui craignaient que cela ne soit pris de leur budget. Pour le reste : peu de détails sur la mise en oeuvre. Le service militaire obligatoire, lui, a été supprimé en 1997 par Jacques Chirac. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne